Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Troisième Mi-Temps

Etudiant en STAPS, triathlète, fou de sports et chasseur d'émotions...

[Histoire du sport] - Le sport européen à l'épreuve du nazisme

Publié le 3 Décembre 2013 par Martin Cauwel in Histoire du sport

Histoire du sport : Le sport européen à l’épreuve du nazisme

→ Berlin 1936

Les 11ème Jeux Olympiques d’Eté de l’ère moderne, organisés à Berlin en 1936, furent une vaste opération de propagande en faveur de l’Allemagne nazie, qui a d’ailleurs écrasé toute concurrence en s’imposant devant les Etats-Unis avec 89 médailles.

Mais la démonstration de « supériorité de la race aryenne » fut en partie ébranlée par le quadruple sacre d’un Américain noir : Jesse Owens.

Owens était un sprinter et sauteur de génie, un des meilleurs de l’entre-deux-guerres et dont les performances ont été longtemps inégalées. Aux Jeux de Berlin, l’Américain s’aligne sur 4 épreuves : 100m, 200m, 4x100m, et saut en longueur. Il sortira vainqueur des 4, avec deux records du monde (200m et 4x100m) à la clé ! Son duel avec Luz Long lors de la finale du saut en longueur est resté dans les anales de l’athlétisme.

Le soir du 4 août, Owens est seul contre tout le stade, acquis à la cause de l’Allemand Luz Long, parfaite figure de l’aryen : blond aux yeux bleus. Les deux hommes sont ex-æquo à 7,87m quand Jesse Owens réalise 7,94 et 8,06m sur ses deux derniers essais.

Luz Long fut le premier à le féliciter après sa victoire, ce qui a provoqué une vive colère chez Adolf Hitler. Les deux sauteurs devinrent amis et Long reçut à titre posthume la médaille Pierre de Coubertin, récompensant l’esprit olympique et la sportivité.

Commenter cet article