Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Troisième Mi-Temps

Etudiant en STAPS, triathlète, fou de sports et chasseur d'émotions...

LE REVIVAL DE BJOERNDALEN

Publié le 8 Décembre 2013 par Martin Cauwel in Biathlon

Le football a Ryan Giggs, le cyclisme a Jens Voigt, le surf a Kelly Slater, et le biathlon a Ole Einar BJOERNDALEN. Le plus expérimenté des biathlètes du circuit Coupe du Monde retrouve en ce début de saison 2013-14 ses jambes de 20 ans. Sa détermination et sa volonté de gagner n'ont jamais été affaiblies par le poids des années, même après 20 ans de carrière au plus haut niveau et la constitution d’un palmarès sans équivalent. Il est aujourd'hui un des éléments importants de l'équipe norvégienne.

 

Retour sur le come-back de ce quadragénaire qui a encore faim, de plus en plus.

 

Inoxydable Bjoerndalen

40 hivers. 20 saisons professionnelles. Bjoerndalen, c’est une longévité rare et une motivation toujours intacte. Le début de l’exercice 2013-2014 ne fait pas exception à la règle, avec des résultats dès le mois de novembre.
La Fédération Norvégienne de Biathlon organisait les 16 et 17 novembre des sélections pour former le groupe « Coupe du Monde ». Ouvertes aux étrangers, elles furent le théâtre de la bonne forme de Bjoerndalen qui s’est illustré sur les 2 courses. Il a ainsi remporté la mass-start et est monté sur la deuxième marche du podium derrière Emil Hegle SVENDSEN, rien que lui.

 

Les 2 premières manches de Coupe du Monde ont également souri au biathlète, notamment celle organisé en Autriche, à Hochfilzen. Seulement dominé par son compatriote Lars BERGER et l’inévitable Martin FOURCADE, OEB a pris la troisième place du sprint, juste devant Tarjei BOE. Placé en deuxième position dans le relais norvégien, il a mis son équipe dans les meilleures dispositions pour aller chercher la victoire finale, ce qu’elle a fait.

A l’occasion de la poursuite, le biathlète de Drammen était placé en embuscade pour éventuellement espérer monter une nouvelle fois sur « la boîte ». Mais c’était sans compter sur 2 autres Norvégiens, SVENDSEN et BOE, dauphins de Martin FOURCADE.

 

Ce bon début de saison le place 5ème au classement général. Dominé par le Français FOURCADE, il récompense l’athlète le plus régulier et efficace par le gros globe de cristal.

 

Rang Nom (PAYS) Nombre de points Victoires

Classement général

1 Martin Fourcade (FRA) 234 3
2 Emil Hegle Svendsen (NOR) 143  
3 Evgeny Ustyugov (RUS) 133  
4 Simon Eder (AUT) 129  
5 Ole Einar Bjoerndalen (NOR) 127  

 

Et BJOERNDALEN, les globes de cristal, ça le connaît.

 

Monsieur Biathlon

En 20 ans sur les skis et derrière la carabine, le Norvégien s’est forgé un palmarès monumental et bien des surnoms : Monsieur Biathlon, le Maître du Biathlon, le Roi Ole.

En Coupe du Monde, c’est tout simplement le sportif le plus titré en sport d’hiver, avec la bagatelle de 93 victoires individuelles dans l’escarcelle.

Son dauphin dans le biathlon, le français Raphaël POIREE, en compte « seulement » 41.

 

Le plus grand palmarès de son sport en quelques chiffres :

En saison régulière :

Gros globes de cristal : 6

Podiums : 166 (93 1er, 47 2nd, 26 3ème)

 

Dans les grands événements :

Titres mondiaux : 19 dont 11 individuels

 

Hormis les championnats du monde, Ole Einar BJOERNDALEN est aussi un homme qui a su s’imposer aux Jeux Olympiques.

 

Bjoerndalen et les JO

La razzia du Norvégien sur les podiums a continué lors des 5 Olympiades qu’il a disputées. Son premier titre remonte à 1998, au Japon. Quatre ans plus tard, à Salt Lake City (USA), le biathlète de Drammen a réussi le tour de force de remporter les 4 médailles d’or mises en jeu : le sprint, la poursuite, l’individuelle, et le relais. A noter que la mass-start n’était pas discipline olympique à l’époque. Lors de Vancouver 2010, la patrouille Norvégienne s’adjugeait le relais grâce à BJOERDALEN, SVENDSEN, et BOE.

Bilan : 6 médailles d'or, 4 médailles d'argent, 1 médaille de bronze.

 

Ole Einar BJOERNDALEN rentre donc dans le cycle de préparation de ses 6èmes Jeux. Sotchi sera le dernier site olympique où il skiera, le Maître du Biathlon voudra donc tout faire pour écrire encore un peu plus l’histoire de son sport. Sa renaissance sportive arrive à point nommé pour cet objectif ultime. Il ne lui reste plus qu’à mettre les balles dans la cible et à skier vite !

 

De plus, Bjoerndalen a apporté son soutien à la candidature d'Oslo pour l'organisation des JO d'Hiver 2022. Il figure aussi parmi les candidats à la commission des athlètes du Comité International Olympique.

 

---

Martin CAUWEL

 

Commenter cet article