Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Troisième Mi-Temps

Etudiant en STAPS, triathlète, fou de sports et chasseur d'émotions...

[Cyclisme] L'Armée de Terre : Le tube du printemps

Publié le 17 Avril 2017 par Martin Cauwel

L’Armée de Terre : le tube du printemps

Depuis des mois, ils sont sur tous les fronts, pas avares de leurs coups de pédales mais rarement récompensés. Si Thomas Rostollan a montré le maillot sur le Tour du Loir-et-Cher, Yannis Yssaad a dégainé à Paris-Troyes, et Damien Gaudin a fait parler la poudre pour remporter la 6ème étape du Tour de Normandie, les opérations extérieures de l’Armée de Terre ont trouvé un nouvel élan depuis samedi.

 

Putsch à Hong-Kong

Sur l’anneau du Vélodrome de Hong-Kong, théâtre des Championnats du Monde, un jeune pistard de 21 ans a pris le pouvoir manu militari à l’Etat-Major du sprint international.

Pensionnaire de l’Armée de Terre depuis ses débuts chez les pros en 2015, Benjamin Thomas a redonné des couleurs à l’Equipe de France en remportant au bout du suspense l’omnium, l’épreuve combinée du cycliste.

Avant l’ultime épreuve, la course aux points, il avait le leader espagnol Albert Torres Barcelo en point de mire et n’a pas manqué sa cible pour s’imposer à l’issue de cette véritable journée commando : « C'est une journée très difficile, on est sur le pont pendant des heures, les épreuves s'enchaînent, il faut être régulier, a-t-il ajouté. J'ai du mal à réaliser, je le ferai dimanche soir quand les épreuves seront finies avec, pourquoi pas, un deuxième maillot arc-en-ciel. »

 

Le Coup de Quimper

Hasard du décalage horaire, la nouvelle est tombée pendant le Tour du Finistère, samedi, où un escadron de l’Armée de Terre galvanisé par cette victoire entendait bien vider ses chargeurs.

Autour de Quimper, c’est Julien Loubet qui a fièrement porté la bannière de son équipe en anticipant le sprint et faussant compagnie au peloton à 2km de l’arrivée.

Malgré les efforts de Julien Simon et de Pierre-Roger Latour dans la dernière bosse, Loubet aura le temps de passer les effectifs en revue avant d’aller claquer la première victoire de l’histoire de son équipe sur une Coupe de France en classe 1.

 

Frères d’armes

Benjamin Thomas l’avait dit, Benjamin Thomas l’a fait. Enfin, pas tout seul : avec Morgan Kneisky, son coéquipier à l’Armée de Terre depuis cette année, ils ont devancé Australiens et Belges pour remporter l’or mondial sur « l’Américaine ».

Véritable spécialiste des 200 tours de piste du « Madison », Kneisky s’offre son 3ème titre planétaire sur ce format, après 2013 avec Vivien Brisse et 2015 avec Bryan Coquard.

 

Dans la poussière et les larmes

Aujourd’hui lors du Tro Bro Léon, il a fallu sortir les véhicules tous-terrains pour dompter les chemins de terre de l’arrière-pays finistérien. Parti à 45km de l’arrivée avec la permission du peloton, le cuirassé Damien Gaudin a trouvé du renfort en la personne du Belge de la Wanty Frederick Backaert pour faire le siège de Lannilis.

Photo illustrative.

Derrière, l’armada FDJ du favori Arnaud Démare menait la poursuite tambour battant mais n’a jamais pu revenir sur le duo d’échappés, qui s’est disputé au sprint la victoire dans cet « Enfer de l’Ouest ».

Plus frais, plus fort : qui sait ? Quoi qu’il en soit, Damien Gaudin a eu le temps de fermer son maillot camouflage avant de couper la ligne en premier, dans une célébration de joie aussi folle que les derniers jours de l’équipe cycliste de l’Armée de Terre.

 

Crédit photos : AFP & Reuters

Commenter cet article